Toujours au Mudam, l'exposition temporaire Elo, se propose maintenant, et jusqu'au 2 février 2009, comme une plateforme de créations d'artistes luxembourgeois contemporains. La plupart de ce que vous y verrez a été créé pour l'occasion.

Mention spéciale à Isabelle Marmann, et sa petite salle de petits formats colorés, visages hésitant entre l'estampe japonaise et le trait d'un Puvis de Chavanne arrêté au seuil du symbolisme, et qu'on regarderait en plissant des yeux...

SuperStock_1158_1347_The_Detail_Imagination_Posters

Pierre Puvis de Chavanne, L'imagination (détail)

Sur un des murs, des paquets de petites sérigraphies, format carte postale, dont on ne sait de prime abord si elles sont une oeuvre intouchable ou si l'on peut se servir -l'envie est grande!-, participant alors à la mouvance de l'installation. Renseignement pris, on peut partir avec quelques cartes, où des silhouettes vertes illustrent une phrase incongrue. A moins que cela ne soit le contraire.

00389

Isabelle Marmann, 2008