la_brodeuse

Je ne sais plus à qui je dois la découverte de ce très beau premier film d'Eléonore Faucher sorti en 2004, Brodeuses.

Mais je dois lui dire merci, mille et une fois. Film à l'histoire âpre, rugueuse, et à l'esthétique lumineuse, sur fond de métier à broder.

Je ne sais pourquoi, je ne cesse d'y penser en croisant avec les siennes, magnifiques, les images de Bright Star, de Jane Campion.

Est-ce la même beauté un peu butée des deux actrices principales? La même expression maladroite et fraîche d'un premier émoi amoureux? Le fait que l'une brode tandis que l'autre coud? Les plans comme des tableaux, tantôt Vermeer, tantôt Ingres ou Friedrich? Je n'en sais rien...En tous les cas, je place ces deux films côte à côte dans ma cinémathèque...

Si elles n'avaient vécu à des époques différentes, les jeunes filles auraient toutes deux pu associer leurs talents, et de leurs doigts de fées, j'en suis sûre, serait sorti ce merveilleux petit "silver bag" cher à Keats... Elles seraient même devenues amies, c'est certain, et auraient ouvert une maison de couture...

brodeuses_2003_reference

BLOGdebut

brodeuses_2003_diaporama

Bright_20star_0