Ceci dit, au musée Jacquemart-André, lors de l'exposition sur les portraits à la cour des Medicis, ce que j'ai préféré, ce sont les détails. Comme toujours. (Et déambuler avec toi, par dessus tout.)

(Détails  : du portrait d'une jeune femme au reccueil de Pétrarque, Andrea del Sarto, vers 1528/ du portrait de chevalier de l'ordre de saint Michel, Maso da San Friano, vers 1560/ du portrait de Laura Battiffer, Bronzino vers 1555-1560)

 

Pour Th. En souvenir.

image

image

image