23 septembre 2011

Amis/mots

Avez-vous aussi, dans le coeur de votre bibliothèque, des auteurs dont vous auriez bien partagé la vie, croisé le chemin ou que vous auriez aimé côtoyer? J'en ai quelques uns, dont un éternel : Semprun. Je suis tombée amoureuse du jeune homme qu'il fût, et sous le charme du beau vieil homme généreux et sage qui un jour vint à Luxembourg faire une conférence. Tout dernièrement, j'ai fait la connaissance de Karen Blixen, dont je ne connaissais que Le Festin de Babette, et l'interprétation cinématographique très libre et grand public de... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 17:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

06 juin 2011

A Vienne. Instantanés. 2

A Vienne, lors de notre première visite à la Bibliothèque nationale, nous avons trouvé porte close... Le lendemain, nous y sommes retournés, et la Prunksaal s'est dévoilée à nous, avec ses 200 000 ouvrages et ses quatre globes de Coronelli. Dans cet endroit, une pensée de plus pour Ph.
Posté par la belle saison à 05:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 avril 2011

Comme une nature-morte

"Un miroir de Venise était accroché au-dessus de la cheminée ; son ovale terni reflétait le jaune et le pourpre délicat d'un pot de tulipes disposé sur le manteau de cheminée au milieu des lettres, des pipes et des cigarettes." Virginia Woolf, Nuit et jour, 1919
Posté par la belle saison à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 avril 2011

Édifiant au beau sens du terme

"L'interprétation est cette part du rêve qui lui permet d'advenir dans le monde. L'interprétation est toujours un décret d'existence. Un interprète de rêves est donc un accoucheur de lendemains. Sois exigeant! Ne raconte pas ton rêve à un inconnu ; ne laisse pas quelqu'un dont tu ignores les intentions énoncer des vérités sur toi à partir de ton rêve. Car le rêve se réalisera à partir de la parole de l'interprète. Rappelle-toi qu'il n'existe pas de signification au rêve, rien que des interprétations! Je te le répète afin que tu... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 06:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
27 mars 2011

De beaux habits pour les petites souris

Quand j'étais petite, j'aimais beaucoup les livres où la débrouillardise triomphait de l'adversité. Cela me rassurait, j'imagine, sur la capacité des gens à trouver des solutions...Et quand en plus tout se faisait dans la beauté...  Il n'y a plus de couverture à ce livre qui a rassuré mon enfance. Une maman souris fait tout ce qui est en son pouvoir pour que ses enfants aient des vêtements chauds -et beaux- pour l'hiver rude qui s'annonce... De beaux habits pour les petites souris, Textes d'Elisabeth Gaillard,... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2011

264 netsukés racontent une histoire

"La transmission des objets contient toujours des histoires. Je te donne ceci parce que je t'aime. Ou parce que quelqu'un me l'avait offert. Parce que je l'ai acheté dans un endroit bien spécial. Parce que je sais que tu en prendras soin. Parce qu'il compliquera ta vie. Parce qu'il attirera l'envie d'un tiers. Un héritage est toujours porteur d'une histoire complexe." Edmund de Waal, La mémoire retrouvée, Albin Michel, 2011 "Créer pour le toucher un objet si doux à partir d'un matériau si dur est une espèce de boutade tactile,... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

05 février 2011

Oui, l'hiver l'inspire...

La neige Ce qui est surtout délicieux, c'est de voir la neige tomber et revêtir la terre. Elle tombe la neige, elle tombe et finit par former une couche épaisse et, tout le jour, les flocons s'accumulent et la couche blanche monte, monte... La journée se passe à contempler la neige, puis vient le crépuscule. Alors, je réunis deux ou trois amies intimes autour de mon hisbashi et nous passons une heure à causer; Puis, c'est la nuit. Nuit de neige. Gardons-nous bien d'allumer les lanternes : la neige nous renvoie sa douce... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 06:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 février 2011

Dentelle effilochée

"L'an passé, elle a planté des lys et des jacinthes bleues, pour leurs parfums, et fait venir à grand frais de Haarlem des oignons de Tulipes d'une espèce rare, qui donneront des fleurs à deux couleurs, aux pétales semblables à une dentelle effilochée." Gaëlle Fosse, Les heures silencieuses, Editions Autrement, 2011
Posté par la belle saison à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
31 janvier 2011

Les heures silencieuses

"Je m'appelle Magdalena Van Beyeren. C'est moi, de dos, sur le tableau. Je suis l'épouse de Pierter Van Beyeren, l'administrateur de la Compagnie néerlandaise des Indes orientale à Delft, et la fille de Cornelis Van leeuwenbroek. Pieter tient sa charge de mon père. J'ai choisi d'être peinte, ici, dans notre chambre où entre la lumière du matin. Nous avançons vers l'hiver. Les eaux de Oude Delft sont bleues de gel et les tilleuls, qui projettent au printemps leur ombre tachetée sur le sol, ne sont aujourd'hui que bois sombre,... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 16:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 janvier 2011

Manteaux de femmes, manteaux chinois, jupes d'apparat et autres vestes d'une dame d'honneur

Au printemps, j'aime la nuance "Azalée", la teinte "cerisier". En été, j'aime les vestes "vert et feuille-morte" ou "feuille-morte".Sei Shonagon, Notes de chevet, traduction et commentaires d'André Beaujard, Gallimard/Unesco, 1966. Que dire de plus? Merci pour toujours à Claire, et plein de jolies choses à Anne....
Posté par la belle saison à 10:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,