Emmanuel_de_witte_Interior_with_a_woman_in_the_virginal

"Je m'appelle Magdalena Van Beyeren. C'est moi, de dos, sur le tableau. Je suis l'épouse de Pierter Van Beyeren, l'administrateur de la Compagnie néerlandaise des Indes orientale à Delft, et la fille de Cornelis Van leeuwenbroek. Pieter tient sa charge de mon père.

J'ai choisi d'être peinte, ici, dans notre chambre où entre la lumière du matin. Nous avançons vers l'hiver. Les eaux de Oude Delft sont bleues de gel et les tilleuls, qui projettent au printemps leur ombre tachetée sur le sol, ne sont aujourd'hui que bois sombre, et nu."

Si vous avez envie d'en savoir plus sur Madgalena, qui confie à son journal intime que ses " jours se ternissent  comme un miroir perd son tain", il faudra vous plonger dans le premier roman de Gaëlle Josse, Les heures silencieuses, aux Editions Autrement.