28 janvier 2011

The moon in a silver bag...

Je ne sais plus à qui je dois la découverte de ce très beau premier film d'Eléonore Faucher sorti en 2004, Brodeuses. Mais je dois lui dire merci, mille et une fois. Film à l'histoire âpre, rugueuse, et à l'esthétique lumineuse, sur fond de métier à broder. Je ne sais pourquoi, je ne cesse d'y penser en croisant avec les siennes, magnifiques, les images de Bright Star, de Jane Campion. Est-ce la même beauté un peu butée des deux actrices principales? La même expression maladroite et fraîche d'un premier émoi amoureux? Le... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 06:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mai 2010

La dame au petit chien a en fait les yeux verts...

La dame au petit chien, de Lossif Kheifitz, 1959 "Et c'était à présent seulement alors que sa tête devenait blanche qu'il aimait vraiment, sérieusement, pour la première fois de sa vie. Anna Sergueievna et lui s'aimaient comme deux êtres très proches l'un de l'autre, très intimes, comme un mari et une femme, comme de tendres amis. Il leur semblait que le sort les avaient destinés l'un à l'autre, et il était inconcevable que chacun d'eux fut marié ailleurs, c'était monstrueux. Ils étaient comme un couple d'oiseaux de... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 11:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
16 octobre 2009

Le chignon, miroir de l'âme

Je ne saurais que trop vous conseiller la rediffusion du film de Nicole Garcia, Place Vendôme, sur Arte, lundi à 14h30. Un film comme une poupée russe : dans une histoire, on en trouve une autre, puis une autre, puis une autre. Sur fond de "polar diamantaire", voici des histoires de trahisons amoureuses qui se font écho les unes aux autres. Voici des histoires de dépendances, à un homme, à l'alcool. Voici des histoires d'aliénations. Voici l'histoire d'un piège, d'une malédiction.  Voici l'histoire d'un Sisyphe... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 17:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2009

Si belle (Institut)

Venus Beauté (institut), Tonie Marshall, 1998 Caramel, Nadine Labaki, 2007 Presque 10 ans séparent ces deux photos. Je viens de découvrir le plus vieux des deux films, il m'a bien sûr fait penser à son petit frère libanais. Même blouses roses, mêmes rêves d'amour, même clinquants artifices masquant tristesses et aspirations. Dans Venus Beauté, il fait froid, décembre, écharpes et manteaux. Dans Caramel, il fait chaud, ventilateurs et robes décolletées... La découverte de l'un donne envie de revoir l'autre.  ... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2009

Un point sur le i du verbe aimer

En 1990, Jean-Pierre Rappeneau réalisait Cyrano de Bergerac, d'après la pièce de théâtre d'Edmond Rostand, et prenait le parti d'être fidèle au texte, en le conservant presque intégralement. Il fit le pari de faire du cinéma avec du théâtre. La prosodie un peu lancinante des alexandrins ne dérangea pas le spectateur, au contraire...car Edmond Rostand en distribue des morceaux aux personnages, pour en syncoper le rythme.  Et la magnificience des images se mit au service du texte... ROXANE, debout près de... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 06:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 juin 2009

La rose pourpre du Caire

Il y a des films qui font rêver : traverser, à l'instar de l'héroïne de La Rose pourpre du Caire, la toile blanche du cinéma, et se retrouver de l'autre côté du miroir. Voilà ce que Coco avant Chanel, dernier film d'Anne Fontaine, peut provoquer si l'on a préservé, au fond de soi, l'art de se raconter des histoires et d'y croire. Traverser le miroir, la toile blanche, pénétrer les images, toucher les dentelles, les tissus, les tweeds, les soies grèges. Se coiffer d'un canotier. Boire du champagne doré dans une coupe en... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 20:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 novembre 2008

Clins d'oeils et mystères de la Discrète

On se sent un peu complice lorsque, devant un film, on saisit des clins d'oeil du réalisateur. Quand on les soupçonne mais quand on en saisit pas le sens, ils sont un mystère. Dans La discrète, de Christian Vincent, Henry de Montherlant est là, présent en filigrane, tout au long de ce libertinage sadique, mais jubilatoire. Tout d'abord dans le rapport aux femmes fasciné et enjôleur qu'entretient Antoine, romancier désoeuvré et volage, qui tombe malgré lui dans le piège qu'il a tendu lui-même à la jeune Catherine, pivot et... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
08 octobre 2008

Nous voyageons de ville en ville

Comme un devoir de mémoire sur l'autel de nos enfances, et en écho au billet d'hier, un extrait des Demoiselles de Rochefort, dont les fameux forains voyagent de_ville_en_ville
Posté par la belle saison à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2008

Le fil jaune des chansons d'amours

Les chansons d'amours, film de Christophe Honoré, musique d'Alex Beaupain, est parcouru d'objets de couleur jaune. Un fil jaune.         Si l'on s'en tient à la symbolique de la couleur jaune, il semble qu'elle soit souvent associée à la joie et à l'idéalisme. D'un autre côté le jaune peut désigner les traîtres, les faussaires, les femmes adultères ou encore les fous. Dans Les chansons d'amour, vous entendrez parler de dimanches de camomille et de crèpes au citron. Vous verrez,... [Lire la suite]
Posté par la belle saison à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,